Comment établir une stratégie d’investissement sur le marché boursier ?

Gagner de l’argent en bourse est avant tout une question de stratégie. Tous ceux qui ont fait fortune dans le domaine vous  le diront. La bourse est une sorte de jungle financière dans laquelle certaine information peuvent vous échapper. Se lancer dans ce domaine sans aucune indication, serait comme jouer à la roulette russe. Si vous vous en sortez, vous pouvez gagner une coquette somme sinon, vous pourrez dire adieu à votre investissement. Pourquoi courir de tel risque alors qu’il est possible d’éviter le pire ?

Qu’entend-t-on par stratégie d’investissement ?

Il s’agit des règles que l’investisseur se fixe pour prendre les décisions. La stratégie est un élément incontournable dans le domaine de la gestion. Par exemple, que faites-vous avant d’utiliser l’argent que vous avez gagné ? Pour le commun des mortels, il est courant d’établir un budget pour l’utiliser. Il permet  d’affecter des sommes à différents  postes d’intérêt. Vous établissez ainsi un plan.  Que vous vous soyez penché sur la dépense de votre argent de façon approfondie ou que vous y ayez pensé sans la moindre analyse, l’établissement du plan est avant tout une étape préalable.

Cet acte, vous l’accomplissez machinalement à différentes occasions y compris celles de l’investissement à la seule différence que cette stratégie doit être bien mieux étudiée.  La stratégie d’investissement est donc un plan, une projection que vous faites afin de vous assurez que votre argent produira des fruits. Plus une stratégie est bien pensée et réalisée à partir de données pertinentes, mieux sont les chances de l’investisseur d’avoir un retour gagnant. La taille de la cagnotte dépendra ensuite de sa connaissance du domaine et parfois d’un bon flair en affaire.

La stratégie d’investissement chez un débutant n’est pas la même que celle d’une personne qui a des années d’expérience. Elle suit un plan assez simple qu’il est possible d’agrandir avec certaines connaissances mais de façon basique, voici comment vous en sortir.

Déterminez ce que vous désirez investir 

La bourse est aussi une question de flair. Les meilleurs sont ceux qui sentent la bonne affaire même lorsque tout indique qu’il faut fuir ce plan d’investissement.  Si vous désirez vous assurer que votre flair est développé vous savez quoi faire. Les stimulateurs virtuels sont aussi de bons moyens à partir desquels vous pourrez utiliser l’analyse technique. Ce sera alors l’occasion d’avoir une idée de ce qui vous attend. Le plus intéressant c’est qu’après usage, vous serez fixé sur un certain nombre de détails comme la taille de l’investissement.

Il est conseillé d’investir une somme dont vous n’avez pas besoin pour la satisfaction de vos besoins courants. Si vous recevez un héritage, vous pouvez également l’investir mais pas question de toucher au budget familiale ou aux économies destinées à l’éducation de vos enfants. A partir de la destination de la somme, vous aurez plus de faciliter à prendre des risques ou pas.

Vérifier vos connaissances en termes de lecture de l’analyse technique

L’analyse technique est l’image du marché boursier  tel qu’il se présente à l’analyste. Il faut savoir l’exploiter car les prévisions en la matière évitent souvent aux investisseurs  de se retrouver avec des titres qui se retrouvent  en dessous de la barre des 50% en termes de valeur.  Cette analyse est donc un gage d’assurance. Il faut malgré tout noter qu’il ne couvre pas tous les risques car la Bourse est un  marché capricieux. Par ailleurs, le marché boursier est un ensemble de flux et de reflux d’activité. Il faut saisir le bon moment pour acheter les actions.  Pour cela, il faut être en mesure d’analyser le marché et s’informer.

Assurez-vous de connaitre un grand nombre de stratégies de placement

Il existe beaucoup de stratégies de placement. Leur utilisation est fonction du comportement du marché. Les stratégies de placement sont pensées pour éliminer les risques à défaut les réduire. Pour y recourir et avoir plusieurs cordes à votre arc, il faut bien les connaitre.

Stratégie conservatrice : Cette stratégie est celle qu’affectionnent les débutants. Elle porte sur les titres qui ont une tendance  et un élan vers la hausse. Lorsque le titre augmente de 10%, le propriétaire  des titres  en vendra la moitié et ainsi de suite au fur à mesure de l’évolution de 10%. Dès qu’une tendance à  la baisse est observée, le reste des actions est vendue si le titre perd 15% de sa valeur,

 La Stratégie « très conservatrice » : C’est une variante de la première, la personne détenant le titres qui ont une tendance à la hausse en cède une partie au fur et à mesure que le titre prend du prix sans pour autant céder la totalité des actions mais dès qu’une baisse est enregistrée, le reste des actions en possession du vendeur sont cédées à 10% de baisse,

La stratégie du risque élevé : elle consiste à acheter un titre qui grimpe et qui se comporte effectivement comme tel afin d’en revendre 20%  si  le titre monte de 10% et 20% pour une augmentation de 20%.  En cas de baisse, le reste des actions est immédiatement vendu. Il est possible de substituée cette stratégie à une autre, celle des risques modérés. Les personnes désireuses de vendre leur action à tendance et élan à la hausse, peuvent vendre 30% du titre si une augmentation de 10% est observée. 30% seront encore vendus en cas de hausse à 20% et  le reste en cas de baisse

Comme vous pouvez le constater, les stratégies proposées reposent beaucoup sur des pourcentages et concernent uniquement les titres qui se portent au mieux sur le marché boursier. Il s’agit effectivement d’investissement.

L’achat de titre à tendance à la baisse dans un but de spéculation est un risque généralement basé sur une stratégie qui repose sur le flair et une  assez bonne maîtrise du marché. Il n’est pas conseillé aux novices.

Tout novice que vous soyez,  vous pouvez établir un excellent plan d’investissement si vous parvenez à maîtriser quelques bases  en la matière.

Articles similaires...