L’or constitue-t-elle une valeur sûre au trading sur le forex ?

S’il y a un actif qui ne s’écroule pas facilement devant les aléas du marché des changes, ou encore, s’il y a un métal qui peut permettre à une économie de résister devant l’inflation, c’est bien l’or. L’or est une valeur refuge contre l’inflation et la dépréciation de la monnaie pour de nombreux pays. Toutefois, même si ce métal constitue une valeur de refuge, garantit-elle une rentabilité des investissements sur le marché des changes ? Quelles sont avantages d’un investissement sur l’or ?

L’or et le Forex, quelles relations ?

Le Forex, comme nous le savons déjà, est un univers de trading qui se concentre sur les devises des pays. Tous les acteurs qui interviennent sur ce marché spéculent avec les devises et actifs alliés. Si par exemple, un trader mise son capital sur la paire de devises USD/Euro, une variation du cours de ses devises va affecter les prévisions du trader. Mais c’est généralement ce qui se passe sur ce marché comme sur tous les autres véhicules de transactions.

En revanche, l’or ne perd pas sa valeur comme les autres actifs du marché. Il est une valeur refuge pour les états interventionnistes de notre temps. Lorsque la crise économique tient en échec les transactions en bourse, c’est le seul métal qui résiste. Il a fait ses preuves en 2011 en Europe, où pendant que la crise sévissait gravement la bourse, il a atteint ses sommets. C’est donc un actif qui inspire bien confiance. C’est une valeur sûre, une valeur sur laquelle les traders misent aisément. Cependant, la demande de l’or est en baisse ces derniers temps pour plusieurs raisons.

Pourquoi une baisse considérable de la valeur de l’or ?

La première explication de la baisse de la demande de l’or est que les investisseurs qui misent sur le métal jaune ont découvert un actif adjacent. Il s’agit de ce qu’on appelle ETF. Ce sont des fonds d’investissements adossés aux stocks physiques d’or, qui ont entamé une croissance depuis 2012.

D’un autre côté, cette baisse est due aux situations sociopolitiques et économiques des pays. Pourtant, la demande de l’or se fait par certains états même si ces demandes sont faibles. Egalement, les banques centrales ont acheté beaucoup d’or au cours du premier trimestre de cette année 2015. Surtout les banques centrales des pays sous-développés en achètent beaucoup, pour se prémunir contre les risques de dépréciation brutale de leurs actifs très volatiles. La Russie est un exemple illustratif de cette stratégie. Abordons à présent la situation critique des banques centrales, qui conservent les réserves des pays.

Quels rôles les banques centrales ont-elles à jouer ?

Les transactions sur l’or-papier sont devenues plus volumineuses que celles sur l’or physique. Par ailleurs, les quantités d’or que les traders détiennent sur papier ont déjà largement dépassé la quantité physique qui existe. Dans cette situation, lorsque tous les traders vont vouloir échanger leurs papiers contre l’or réel, il sera alors question de contrepartie. C’est cela qui a affecté la confiance que les États ont placée au sein des banques centrales. L’Allemagne a pour sa part lancé une campagne de rapatriement. Ainsi, la première puissance économique de l’Europe veut reprendre tous ces lingots d’or vers la fin de l’année 2020. L’or est donc en train de quitter le marché pour finir dans les coffres de leurs propriétaires.

Les économistes diront que cette monnaie est en train de reprendre sa valeur historique. Pour eux, l’or est en train de remplir sa fonction de réserve de valeur. Les investisseurs peuvent donc économiser de l’argent, pour miser sur cette devise lorsqu’elle va reprendre sa valeur marchande de plus belle.

Mais à présent, l’or étant rare, il est recommandé de conserver une partie de votre or en réserve physique. Cependant, l’or est et reste toujours une valeur sûre dans laquelle vous pouvez investir. Si vous avez donc la patience et les moyens, vous pouvez vous lancer. Mais il faut investir dans les actifs de bourse et immobiliers pour soutenir cet investissement parce que : les métaux précieux ne produisent rien.

Articles similaires...