Une rentrée scolaire de plus en plus coûteuse…

rentree scolaire

Les vacances finies, il est déjà temps de songer à la rentrée scolaire. D’un côté, les enfants qui pensent nouveaux cartables, plumiers et cahiers. De l’autre, les parents qui cauchemardent en pensant aux frais scolaire.

En effet, en plus d’une augmentation constante des prix du matériel scolaire, l’Etat a décidé de réduire les allocations de rentrée. Pour un enfant de maternelle, l’allocation octroyée par l’Etat s’élève à 22 euros or le prix du matériel atteint facilement 40 ans pour l’année, largement insuffisant donc.Côté primaire, ce montant reste aussi faible, 50 euros pour l’année scolaire. Même constat pour un élève du secondaire pour qui le montant de l’allocation est fixé à 70 euros, montant qui ne recouvre même pas les frais de photocopies s’élevant à 75 euros !

A coté de ces frais dits « classiques », les parents doivent aussi prendre en charge les manuels scolaires et là aussi, le bat blesse, car leurs coûts sont, eux aussi,importants ! Donc, avec un budget de plus en plus serré, les parents s’en sortent difficilement et n’hésitent plus à acheter de la deuxième main pour entrer dans leurs frais.

On voit dès lors apparaître des ventes, organisées par des parents, de manuels scolaires ou encore de matériel déjà utilisé comme les cartables où les plumiers. Certains parents n’hésitent pas non plus à acheter de manière groupée afin de réduire les frais.

Pour la rentrée scolaire de septembre 2014, le montant de ces allocations est déjà revu à la baisse, 43 euros pour le primaire et 60 euros pour le secondaire. De nouvelles modifications pourraient encore voir le jour, les primes n’étant désormais plus versées par l’état fédéral, mais pas les communautés et régions.

Articles similaires...