Etats-Unis : Fin de la paralysie budgétaire ?

usa paralysie budgetaire

A quelques jours de l’échéance de la dette américaine, le désaccord entre républicains et démocrates qui a bloqué le vote du plan de relèvement du niveau légal de la dette, semblerait être à sa fin. Face à la menace de défaut de payement de la dette américaine, les congressistes républicains proposent un accord au gouvernement Obama.

La solution républicaine

Les républicains membres du congrès, qui ont manifesté leur refus à voter le budget et aussi le plan de relèvement du plafond de la dette, ont proposé ce jeudi au gouvernement d’organiser un vote afin de procéder à un relèvement temporaire du niveau légal de la dette. C’est la solution qu’ils apportent pour sortir de la paralysie budgétaire qui dure déjà quelques jours, et pouvoir se concentrer sur le budget 2014. Cette solution permettra de repousser la date butoir du relèvement de la limite de la dette de quelques semaines. C’est John Boehner président de la chambre des représentants qui a fait cette proposition au nom des républicains. On apprendrait de la partie républicaine que la date butoir sera repoussée de six semaines si cette proposition était acceptée par le président Obama.

Des reformes budgétaires en contrepartie

La solution proposée par les républicains est, selon John Boehner, une solution « temporaire » qui permettra d’éviter un défaut de paiement qui, on l’avait annoncé, aura trop de répercussions sur l’économie américaine. Mais, en contrepartie, les républicains demandent que le gouvernement ouvre les négociations par rapport au budget et à certains programmes sociaux. La maison blanche avait fait connaitre sa disponibilité à « examiner toute proposition du congrès visant à mettre fin à ces crises artificielles ». Mais, l’on se rappelle encore de la détermination du président Obama à ne pas céder aux négociations sur ses reformes sociaux. On attend donc la réaction de Barack Obama à cette proposition.

Il faut rappeler que le FMI et la Banque Mondiale ont, par la voix de leurs dirigeants, exprimé leurs inquiétudes face à l’épisode du shutdown et des risques d’un blocage du vote du relèvement du niveau de la dette américaine. Pour Jim Yong Kim de la Banque Mondiale, le défaut de payement de la dette des États-Unis aura « un effet très concret sur les populations des pays en développement ».

Articles similaires...